Les prix pour la réfection de la toiture

Les prix pour la réfection de la toiture

Afin de garder une bonne étanchéité du toit, une propreté du bâtiment, un confort agréable en été comme en hiver et effectuer des économies d’énergie, la réfection d’une toiture est primordiale !

L’élément essentiel dans une réfection de toiture est l’étanchéité du toit. Cette réfection peut être simple par le changement des tuiles (ou ardoises…) obsolètes ou cassées, ou importante par la réparation ou le renouvellement de la charpente. Faire appel à un professionnel limite les erreurs, sécurise et garantit les travaux.

L’isolation améliorée

Aujourd’hui, l’énergie est onéreuse, une bonne isolation en diminuera le coût. Outre l’étanchéité, isoler un toit est indispensable pour les cas de :

– Combles aménagés : par l’isolation sous rampants.

– Combles perdus : par l’isolation des combles ou du sol du grenier.

Les pertes de chaleur

L’ADEME ( Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) indique qu’une non-isolation d’une maison individuelle génère de fortes pertes de chaleur :

– par le toit : 25 à 30 %

– par les murs : 20 à 25 %

– par le sol : 7 à 10 %

Les combles aménagés ou perdus ainsi que les toits-terrasse sont trop peu souvent isolés alors que les propriétaires pourraient faire des économies conséquentes sur l’énergie !

Il est également vrai qu’une isolation peut sembler chère mais ce surcoût est rapidement amorti par les économies d’énergie opérées, à savoir 3 à 7 ans sur une maison individuelle. De plus, l’Etat encourage ces travaux par des aides ou subventions diverses intéressantes.

Les tarifs et les aides de l’Etat

Une réfection de toiture sont des travaux imposants, les prix peuvent donc être élevés selon diverses critères comme la nature de la toiture (ardoise, tuile, végétaux, etc.), le type d’isolation (intérieure ou extérieure), le matériel employé et les tarifs du professionnel. Les prix les plus couramment constatés sont :

– Tuile : 25 € le m²

– Shingle (imitation ardoise) : 12 € le m²

– Couverture végétale : 60 € le m²

Vous pouvez obtenir des aides écologiques ou des subventions de l’Etat :

– Crédit d’impôt : jusqu’à 18 % en 2013 pour un bouquet de travaux.

– ANAH (agence nationale de l’habitat)

– Subventions locales.

Fermer le menu