: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

cuivre

Depuis des millénaires, le cuivre a été utilisé comme matériau de revêtement de toiture dans le monde entier. Aujourd’hui encore, il est apprécié grâce à ses qualités, sa durabilité inégalée et la magnificence de la nuance de vert qu’il revêt quand il s’oxyde. On le rencontre généralement sur les bâtiments anciens comme toiture des patrimoine urbain, et de formes cintrées.

Atouts et faiblesses d’une toiture en cuivre

 

Une toiture en cuivre possède plusieurs qualités, à savoir :

  • La longévité : la première qualité de ce matériau est sa forte résistante à la corrosion et sa robustesse. C’est en fait l’oxyde de cuivre formé au contact de l’air et de l’humidité qui se stabilise au bout de quelque temps et qui lui confère sa résistance. La plupart du temps, il peut durer plus longtemps qu’une maison. Un toit de cuivre est donc un bon investissement à long terme.
  • Sa légèreté qui facilite son transport en hauteur.
  • L’esthétique : le cuivre a un design très particulier grâce à sa couleur verte ou brune qu’elle obtient en s’oxydant. Avec des rives et une couverture en cuivre, on obtient une toiture design et uniforme, ne nécessitant pas de coulées de .plomb
  • L’entretien, les couvertures en cuivre ne requièrent aucun entretien spécifique, tels que la peinture ou le vernis. De ce fait, il libère les propriétaires de toute préoccupation d’entretien.

Les points faibles d’une toiture en cuivre résident dans :

  • Son installation: poser une toiture en cuivre n’est pas à la portée de tous. Seul un couvreur zingueur professionnel possède le savoir-faire nécessaire.
  • Le prix: la toiture en cuivre est classée parmi celles qui sont les plus chères.

À noter que le cuivre empêche la formation de mousse en libérant de l’ion cuivre dans l’eau qui lui est en contact. Toutefois, une solution contenant de l’ion cuivre est nocive au point de vue sanitaire.


Normes et installation d’une toiture en cuivre

 

Les cuivres prêts à être posés se présentent en général sous forme de feuilles de largeurs avoisinant les 50 cm et d’épaisseur très mince (autour de 0,5 mm). C’est une des réglementations de l’urbanisme (NV65) qui impose cette dimension pour pallier l’action du vent qui risque de les détacher.

De plus, les règles rattachées au recouvrement liées à la pente de la toiture doivent être respectées : une pente de 11 % requiert une taille de recouvrement de 14 cm, car l’eau peut couler facilement. Une pente inférieure exige une taille plus grande pour la raison contraire.

Lors de la mise en place, il est conseillé d’insérer entre le cuivre et le support une membrane en polyester pour protéger le cuivre et absorber les bruits.

Quant à la fixation, on utilise en général des agrafes d’environ 5 cm ainsi que de minces couvre-joints rivés par des clous en cuivre dans le but d’optimiser l’ancrage et l’esthétique.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Fermer le menu