: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Gain d’espace mais aussi élément qui donnera à votre habitation un charme imparable, la toiture terrasse se présente actuellement comme un espace à vivre. Si vous êtes tentés par la mise en place d’une toiture terrasse, voici ce que vous devez savoir à ce propos.

Les deux types de toiture terrasse.

Selon vos envies, une toiture terrasse peut être accessible ou non. Les matériaux seront alors différents suivant le cas. Pour une toiture accessible, vous devrez choisir des matériaux résistants comme de la pierre, du béton, du bois ou encore du carrelage. Pour le côté esthétique, vous pouvez personnaliser la terrasse avec des plantes dans un peu de terre.

Dans le cas d’une terrasse non accessible, l’entretien peut s’avérer difficile. Pour cela, au moment de l’installation, vous devez penser à mettre en place une ventilation, des évacuateurs de fumées.

Pour votre sécurité, dans le cas d’une toiture accessible, vous pouvez installer un garde-corps. Ceci est obligatoire si vous vivez avec des enfants.


L’installation d’une toiture terrasse

Qu’elle soit accessible ou non, la toiture terrasse doit être installée avec différents éléments que ce soit pour sa pérennité ou pour votre sécurité.

–  Le support de la toiture devra être en acier, en bois ou en béton. Souvent on utilise des dalles en béton mêlé avec de l’acier. Pour le bois, il s’agit de bois massif ou de bois hydrofuge traité ou encore du contreplaqué.

–  La pente de la toiture : cet élément est essentiel à la pérennité de votre toiture. Pour évacuer les eaux de pluie, une pente est nécessaire. Si la toiture terrasse est accessible, la pente devra être entre 1.5 et 2%. Dans le cas d’une terrasse inaccessible, cette pente sera de 1%. Cette pente variera également suivant la superficie de la terrasse. Dans tous les cas, vous pouvez aménager des trous pour évacuer les eaux dans le bas de la pente.

–   Il  vous faut également penser à l’étanchéité : de l’asphalte ou des couches bitumées feront très bien l’affaire.

– Pour votre confort, pensez également à l’isolant qui vous permettra de limiter les déperditions de chaleur. Pour cela, vous pouvez utiliser de l’argile expansée, de la laine minérale, du verre cellulaire ou encore du polystyrène. Pour la toiture terrasse, vous pouvez également utiliser du bois ou de la tôle d’acier.

–  Le pare vapeur : outre l’évacuation des eaux, il faut également penser à limiter l’humidité pour éviter de détériorer vos installations. Le pare vapeur s’installe sur la face intérieure de l’isolant. Afin de bien choisir le type de pare vapeur, il vous faudra tenir compte de l’hygrométrie. Côté matériau, vous pouvez choisir du feutre bitumé ou des feuilles d’aluminium.

–   Les derniers éléments sont les ouvertures qui laissent passer la lumière dans votre habitation. Pour cela, vous pouvez utiliser des pavés de verre ou encore des cubes installés dans la chape ou une fenêtre de toit. Le lanterneau constitue également un bon choix. Pour rappel, il s’agit d’une fenêtre opaque à ouvrir par le biais d’un câble.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Fermer le menu