solaire

La plus grande partie des pertes de chaleur dans une habitation non ou mal isolée a pour source la toiture. Comme toutes les parois de la maison, deux techniques sont utilisées pour isoler la toiture : l’isolation par l’intérieur ou isolation sous toiture, l’isolation par l’extérieur ou isolation sur toiture. Cette dernière, bien que plus chère, est la plus intéressante pour deux principales raisons. Elle n’entame en rien l’espace habitable sous les combles ou laisse bien en évidence le design de la charpente s’il s’agit d’un comble perdu. La deuxième raison est que l’isolation est plus performante, la protection de la toiture optimisée et le résultat final plus esthétique. Par ailleurs, l’isolation par l’extérieur doit toujours se faire avec des professionnels. On a recours à deux procédés pour réaliser l’isolation de la toiture par l’extérieur, soit par la méthode pûde sarking, soit par le système des panneaux autoportants

La technique de sarking

 

Elle convient parfaitement aux systèmes de charpentes traditionnelles, caractérisée par leur pente et leurs chevrons posés régulièrement sur les pannes. En effet, le procédé consiste à mettre en place sur la volige pleine qu’on fixe sur les chevrons, un lit d’isolant, simple ou double épaisseur, rigide, en laine minérale ou en polystyrène extrudé.

Par cette technique :

  • Les risques des ponts thermiques sont considérablement réduits.
  • L’étanchéité à l’air est optimisée grâce aux voliges pleines posées sur les chevrons.
  • On constate que cette technique est compatible avec une large gamme de choix en ce qui concerne les finitions de la couverture : en tuiles, en métal, en ardoises, etc.

Cependant, il ne faut pas oublier qu’en rénovation cette solution augmente la charge que la charpente doit supporter. Une étude préalable de la capacité de portance de la charpente est donc à réaliser. De plus, cette technique requiert un savoir-faire spécifique. Il faut bien choisir le professionnel à qui la tâche sera confiée.

L’utilisation de caissons chevronnés

 

Les caissons chevronnés sont des variantes des panneaux autoportants. Le procédé consiste à utiliser des matériaux composés de différents alliages au lieu d’un seul. Le panneau autoportant est isolé à l’aide du polystyrène expansé ou extrudé, du polyuréthane ou de la laine de roche.

Offrant les mêmes avantages que la méthode de sarking, les caissons chevronnés sont faciles et rapides à installer étant donné que les panneaux ont des longueurs pouvant recouvrir en une seule fois la longueur d’une pente. Par ailleurs, cette technique permet d’optimiser l’esthétique de la charpente, mise en évidence, grâce à la finition en sous face que le panneau comporte.

Comme le sarking il apporte un surpoids à la charpente et doit se faire par des professionnels.

tout savoir pour plus d’infos: http://www.guideprix.net/prix-isolation-exterieur/

Devis urgent

1.Type de travaux à effectuer
2. Code postale