Dans un projet de construction, la toiture est l’un des travaux qui demande le plus de budget. Cependant, le prix d’une toiture dépend d’un très grand nombre de critères, qui font considérablement varier le devis. Il est très difficile d’avancer un prix ou un montant général d’une toiture, car chaque projet de couverture a ses propres caractéristiques. Par contre, il est possible d’identifier les principaux facteurs qui entrent en jeu dans le prix d’une toiture. C’est ainsi à partir de ces facteurs qu’on pourra ajouter, modifier, supprimer, adapter, les techniques, les styles, les matériaux, etc. pour avoir la toiture qui correspondra le mieux, à la fois à nos besoins et à notre budget. Quels sont alors les critères ou les facteurs à considérer pour pouvoir établir un devis fiable de toiture ? Les quelques lignes suivantes essaient de mettre en avant des astuces et une méthodologie qui devront permettre d’estimer convenablement le coût d’un projet de toiture. La première étape consiste à déterminer les priorités, les contraintes et les besoins. La seconde concerne l’évaluation des coûts des travaux. La troisième étape consiste à définir un budget et une durée plus précis des travaux.

Étape 1 : définir les besoins, les priorités et les contraintes

 

Déterminer le type de toiture

Pour commencer, il est primordial de déterminer le modèle de toit à mettre en place. S’agira-t-il d’une toiture en pente, d’une toiture arrondie ou d’une toiture terrasse ?

Il faut alors savoir qu’une toiture en pente est celle qui est la plus utilisée actuellement. Ce type de toiture est surtout adapté aux zones à précipitations élevées (neiges, pluies, etc.), car la pente offre une meilleure évacuation et un bon écoulement.

Pour la toiture arrondie, est plutôt recommandée pour ceux qui projettent d’isoler la toiture de manière optimale. Néanmoins, ce toit offre une surface externe moins grande que le toit en pente.

Quant à la toiture terrasse, elle permet de valoriser la surface du toit, qui peut être transformée en jardin, en un espace viable, etc. Toutefois, la toiture terrasse demande des techniques d’isolation et d’étanchéisation perfectionnées pour assurer sa performance et sa durabilité.

Ces différents types de toiture demandent des éléments de supports différents comme les types de charpentes qui peuvent être à ferme, à fermettes, etc. ou des supports à pan pour le cas des toits en terrasse. Ce sont ainsi ces éléments connexes qui font, en partie, varier le prix de la toiture. Ce sera ainsi le critère « type » de toiture qui est principalement liée aux besoins.

Déterminer le style de toiture

Il existe un nombre important de styles ou d’architecture de toiture. Le choix peut être motivé par les différents avantages que ces toitures peuvent offrir, mais il ne faut pas non plus oublier que ce sont ces différences qui font également varier les prix des toitures.

Parmi tant d’autres, il y a par exemple les toitures en coupoles. Ce style est surtout utilisé lorsqu’on veut profiter au maximum de la lumière naturelle. Le toit est généralement fabriqué à partir d’un plexi ou de polycarbonate, qui sont des matériaux translucides qui laissent la lumière pénétrer à l’intérieur de la maison.

Pour des raisons de confort, on peut aussi opter, par exemple, pour les toitures amovibles. Avec ce style de toiture, la conservation de la chaleur à l’intérieur de la maison est optimale, en particulier en hiver. Elle facilite la pénétration de la lumière à l’intérieur et offre de meilleures conditions climatiques à l’intérieur.

Par ailleurs, si la priorité est celle d’économiser sur la facture d’énergie (électricité, climatisation, etc.), les toitures photovoltaïques sont parfaitement adaptées. En captant le rayonnement solaire, les plaques photovoltaïques qui forment la toiture produisent de l’électricité. Ce qui permet à la maison de fonctionner de manière autonome et sans avoir recours aux alimentations électriques externes.

Pour les amoureux de l’écologie, il y a aussi l’écotoit. Comme son nom l’indique, le toit est formé d’un substrat qui supporte une couverture végétale. C’est un toit 100 % écologique, qui offre une parfaite isolation acoustique et une inertie thermique optimale.

Ce ne sont que des exemples parmi les nombreux styles de toitures qui sont proposés par les professionnels. Ces styles demandent nécessairement des techniques, des équipements et des compétences différents. C’est dans ce cadre que le critère « style » fait fluctuer le prix d’une toiture. Il faut donc savoir bien déterminer ses priorités.

Déterminer les matériaux de toiture

Outre le type et le style de toiture, il y a aussi un grand nombre de choix quant aux matériaux de toiture. Les matériaux sont généralement choisis selon sa disponibilité dans la région, la réglementation en vigueur, et suivant sa performance (esthétique, confort, durabilité, etc.).

On peut citer comme exemple la toiture en bois, qui se caractérise par son élégance naturelle, sa solidité et sa durabilité, sa capacité d’isolation élevée, etc., mais qui est aussi un matériau qui peut demander des entretiens plus ou moins importants et réguliers.

On peut aussi opter pour les toits en tuiles qui peuvent être en terre cuite, en béton et photovoltaïques. Selon la matière à partir de laquelle elles sont faites, les tuiles peuvent être très esthétiques, naturelles, à aspect contemporain, classique, moderne, etc. Ce sont des matériaux faciles à entretenir et faciles à rénover.

Pour une grande durabilité, on peut choisir l’ardoise ou le zinc. Si l’ardoise est très esthétique et présente une longévité incomparable, le zinc est léger, charmant et très modelable.

Étape 2 : évaluer les coûts des travaux

 

Identifier un prix approximatif de la toiture

Une fois que le type, le style et le matériau de toiture sont déterminés, il est maintenant question de chercher les informations sur les prix. Les informations rassemblées peuvent être très variées, mais il est possible de trouver des informations fiables en combinant type/style/matériau avec la superficie couvrir. De cette manière, on aura au moins une fourchette de prix.

Ainsi, à titre indicatif, il est préférable de préparer un budget situé entre 20 euros et 80 euros pour des toitures de styles simples et avec les matériaux les moins chers. Le montant peut aller jusqu’à 1 000 euros pour les toitures les plus performantes comme les toits plats photovoltaïques par exemple.

Identifier un prix approximatif de la main d’œuvre

Le coût de l’installation de la toiture est aussi un facteur très important pour calculer le budget d’une toiture. La main d’œuvre peut fluctuer selon les régions et surtout suivant la complexité, la spécificité et l’envergure des travaux. Cette complexité dépend aussi de la configuration du toit et du matériau (qui peut être très difficile à travailler).

Pour des travaux d’installation classiques, le coût de la main d’œuvre se situe généralement entre 50 euros et 70 euros par heure de travail. Pour des travaux qui demandent des compétences particulières, ce tarif peut aller au-delà de 100 euros par heure de travail.

Ce sont des tarifs indicatifs et il existe également des prestataires qui proposent des rémunérations forfaitaires.

Étape 3 : définir un budget et une durée plus précis des travaux

 

Obtenir plusieurs devis

De nombreuses personnes optent souvent pour les demandes directes de devis gratuits. Certes, les devis sont des outils particulièrement indispensables, mais il est préférable de ne pas brûler les étapes.

Les deux premières étapes sont très importantes, car elles permettent de découvrir les besoins réels, de connaître les contraintes et de se préparer en conséquence. Dès ces deux premières étapes, on peut affiner le projet de toiture, de manière à ce qu’il puisse répondre convenablement aux besoins, tout en contournant les différentes contraintes. D’un autre côté, elles aident à avoir une idée approximative du budget nécessaire, ce qui permet de s’assurer de la véracité des montants proposés dans les devis obtenus.

Quant aux devis, ils déterminent un montant le plus proche du budget réel nécessaire pour la réalisation du projet. C’est ainsi qu’il est indispensable de demander des devis différents auprès de professionnels différents, pour pouvoir comparer.

Obtenir un planning de réalisation

En plus des montants, les devis doivent aussi contenir un chronogramme des activités, présentant ainsi les différentes étapes de réalisation du projet. La durée d’exécution de chaque activité doit y être énoncée. C’est dans ce sens que la comparaison de plusieurs devis joue aussi un grand rôle, car généralement, plus la durée des travaux est longue, plus le montant est élevé.

Pour se référer, la durée de chantier d’un projet de toiture simple est le plus souvent comprise entre 3 et 7 jours, tandis que s’il s’agit d’une toiture à architecture complexe, avec des matériaux difficiles à travailler, cette durée peut s’étaler jusqu’à 15 à 20 jours.

Devis urgent

1.Type de travaux à effectuer
2. Code postale